Acta Structuralica

international journal for structuralist research

Journal | Volume | Article

169141

L'espace et le corps dans la peinture classique

Eugénie De Keyser

pp. 307-327

Abstract

La structure du champ pictural est, à partir de la Renaissance, liée à la présence d'un spectateur virtuel, extérieur à l'œuvre, et dont le regard commande l'organisation de, l'espace. La distribution topographique des éléments de la peinture n'apportant aucune hiérarchie dans le représenté, c'est un ordre harmonique qui permet de rendre compte de l'importance majeure de certains objets et notamment du corps humain. Celui-ci devient ainsi, dans certaines peintures, le modèle et l'origine des formes du monde. D'autre part, la présence du spectateur virtuel introduit entre lui et les figures représentées des rapports de type intersubjectif; de là vient que des figures apparaissent douées de projets qui imposent un certains sens à l'espace ou qu'elles se manifestent comme polarisant le désir.

Publication details

Published in:

(1978). Revue philosophique de Louvain 76 (31).

Pages: 307-327

Full citation:

De Keyser Eugénie (1978). L'espace et le corps dans la peinture classique. Revue philosophique de Louvain 76 (31), pp. 307-327.