Acta Structuralica

international journal for structuralist research

Journal | Volume | Article

168888

Antiphénoménologie et phénoménologie dans la philosophie d'Emmanuel Levinas

Stephan Strasser

pp. 101-125

Abstract

L'A. montre d'abord que la philosophie de Levinas diffère essentiellement de la phénoménologie « classique » de Husserl. Levinas fait la critique du caractère objectivant de l'intentionalité, de l'immanentisme du cogito, de la nature constituante de l'ego transcendantal, telles que Husserl les avait conçues. Levinas lui oppose une philosophie de la passivité, de la souffrance, de la patience, de l'extériorité radicale. L'A. analyse ensuite quelques tendances que Levinas et Husserl ont en commun. Tous les deux exposent une philosophie de la subjectivité et de la temporalisation, tous les deux font preuve d'un radicalisme inexorable quand il s'agit de découvrir les sources cachées de ce qui se montre au regard naïf. L'A. en conclut que la phénoménologie de Levinas est une phénoménologie d'un type nouveau, qu'il a changé l'optique phénoménologique en y ajoutant une dimension de profondeur.

Publication details

Published in:

(1977). Revue philosophique de Louvain 75 (25).

Pages: 101-125

Full citation:

Strasser Stephan (1977). Antiphénoménologie et phénoménologie dans la philosophie d'Emmanuel Levinas. Revue philosophique de Louvain 75 (25), pp. 101-125.