Acta Structuralica

international journal for structuralist research

Journal | Volume | Article

124315

Silence, style, rêve

Merleau-Ponty et la métamorphose du sujet

Yasuhiko Murakami

pp. 1-17

Abstract

Le silence et le sommeil constituent la base sur laquelle la cure psychothérapeutique et la créativité humaine se produisent. Or c’est avec le concept de sens latéral que Merleau-Ponty a esquissé la structure phénomé­nologique de la créativité humaine. Du point de vue du sens latéral qui surgit au creux de l’articulation intentionnelle du monde, le corps vivant apparaît comme style qui canalise la production du sens. Chaque surgissement du sens latéral est précédé par un silence qui suspend momentanément l’intention­nalité thématisante et articulante. Le corps comme style n’est pas le corps réel mais le corps imaginaire qui se situe au centre du monde imaginaire en le fabriquant et en le déformant. Le corps imaginaire engendre la « déforma­tion » par rapport à l’articulation objective du monde et cette déformation constitue l’essence de la créativité. La création artistique, la cure dans la psychothérapie et le rêve sont les exemples éminents de cette créativité. Par contre, dans le silence et le sommeil qui précèdent la création et le rêve, non seulement l’articulation intentionnelle mais aussi celle du corps imaginaire sont suspendues. Le silence et le sommeil désignent le degré zéro du corps imaginaire en deçà du sens latéral.

Publication details

Published in:

(2009). Bulletin d'Analyse Phénoménologique 5 (7).

Pages: 1-17

Full citation:

Murakami Yasuhiko (2009). Silence, style, rêve: Merleau-Ponty et la métamorphose du sujet. Bulletin d'Analyse Phénoménologique 5 (7), pp. 1-17.