Une lettre inédite : Ferdinand de Saussure à Serge Karcevski, 24 mars 1912

pp.63-65

https://doi.org/10.19079/actas.2016.1.63

ISO 690

CHIDICHIMO, Alessandro. Une lettre inédite. In: Acta Structuralica, 2016, 1, pp.63-65 [http://doi.org/10.19079/acta.2016.1.63]

Harvard Style

CHIDICHIMO, A. (2016). Une lettre inédite. Acta Structuralica. 1, pp.63-65. [http://doi.org/10.19079/acta..1.63]

MLA Style

CHIDICHIMO, Alessandro. "Une lettre inédite." Acta Structuralica, vol.12016, pp.63-65. [http://doi.org/10.19079/acta..1.63]

Abstract

Full Text

Parmi les nombreux documents à disposition dans le fonds Karcevski des Archives administratives et patrimoniales de l’Université de Genève (AAP), on trouve une trace du lien entre Ferdinand de Saussure et Serge Karcevski (AAP 64/2012/16/22/2). Il s’agit d’une lettre que Saussure adressa à Karcevski pour lui demander de retourner un volume, l’Anthologia Sanscritica de Christian Lassen1, qu’il avait emprunté à la Bibliothèque de Genève, et pour lui signaler qu’une copie du même volume était présent à la bibliothèque de la Faculté des Lettres de l’Université de Genève. Saussure a été bibliothécaire de la Faculté dès 1903 (cf. Chidichimo en préparation) et en prenant en compte ce document, on réalise qu’il le resta jusqu’à son décès le 22 février 1913. La lettre date en fait du 24 mars 1912. Si ce document n’ajoute rien de plus à ce qu’on sait sur la relation entre ces deux acteurs qui se connaissaient – on retrouve Karcevski parmi les étudiants du cours de sanscrit de Saussure de 1911-12 -, nous portons à l’attention du public une autre pièce à conviction nous permettant de reconstruire le réseau de contacts genevois de l’époque. Karcevski ne suivit pas les cours de linguistique générale de Saussure (1907-1911), mais il sera étudiant lorsque Bally prit la relève pour l’année 1913-1914 (voir “Karcevski étudiant à l’Université de Genève). Ce furent d’abord Saussure et ensuite plus particulièrement Bally qui poussèrent Karcevski vers la linguistique.

Ferdinand de Saussure à S. Karcevski

[Genève] 24 mars 1912

Cher Monsieur,

J’ai reçu de la Bibliothèque Publique deux avis pressants (ci-inclus) pour réclamer entre autres, l’ouvrage de Lassen, Anthologia Sanscritica, qui est entre vos mains.

L’ouvrage était prêté jusqu’au 27 mars, mais il paraît que la Bibliothèque en a besoin immédiatement.

Je dois donc vous demander de bien vouloir rendre cette Anthologie dès demain lundi, – ou ce qui sera plus simple, de la remettre au concierge de l’Université, M. Clément, qui a mes ordres pour la rapporter à la Bibliothèque Publique. Je voulais vous écrire dès la réception du premier avis, mais n’ai su votre adresse qu’aujourd’hui.

Bien à vous en vous remerciant d’avance,

24 mars 1912 F. de Saussure

P.S. L’exemplaire de la même Anthologie qui appartient à la bibliothèque de la Faculté des Lettres est redevenu libre ; en sorte que si vous désirez l’emprunter à la place de l’autre, il suffirait de me le faire savoir, même pendant les vacances.

Footnotes

  1. Christian Lassen (1800-1876), philologue et indologue. Le volume dont il est ici question est l’édition de 1868 présente à la bibliothèque de la Faculté de Lettres à Genève. Saussure en avait une copie dans sa bibliothèque personnelle (cf. Gambarara 1976 : 347).

Leave a Comment